• Le Sacre du printemps (2011)

Ginette Laurin présentait en octobre 2011 à Nancy une chorégraphie sur le Sacre du printemps où performaient sur scène 70 musiciens de l’Opéra national de Lorraine dirigés par Tito Muñoz et 25 danseurs du Ballet de Lorraine. Son approche reflète son engagement envers l’expérimentation et une recherche liée – entre autres – à l’identité et au double.

À propos de “Le Sacre du Printemps” : “Qu’une musique aussi complexe et tout aussi intuitive s’allie à l’énergie formidable du corps dansant est fabuleux. Avec ma version du “Sacre”, j’aimerais traiter de la capacité d’adaptation de l’être humain et de sa résilience face aux changements. Cette œuvre sur la transformation est une sorte de mise à nu qui s’opère – non sans tension – avec les êtres qui l’habitent. Cette lente Les Noces 2007 métamorphose est tissée de gestes amples mais saccadés et spasmodiques, de distorsions et de motifs combinant prises d’élan, impulsions et chutes. Ici le groupe porte la danse avec toute son énergie souvent décuplée par les diverses séquences répétitives, les leitmotivs obstinés et la fougue de certains contacts physiques. Mais parfois, cet emportement cède la place à une organisation chorégraphique plus contenue et apaisée. Des hommes et des femmes qui sont mus de l’intérieur par un grand bouleversement et qui se débattent pour tenter d’y faire face et finalement, s’abandonnent à cette transfiguration. Le décor et les costumes suivent cette idée de transition et sont en évolution constante amenant le groupe vers une certaine cohésion et un état d’épurement.” (Ginette Laurin)

 

Année de création :
2011

Chorégraphie :
Ginette Laurin

Décor, costumes :
Marilène Bastien

Lumières :
François Marceau

Musique :
Le Sacre du printemps -Igor Stravinsky